DEPOT DE BOUES SUR CHAUSSÉES

Source : INFORMATIONS DES ASSURANCES AGRICOLES

Les entrées et sorties de chantier par les engins agricoles, et leur circulation aux abords, peuvent entraîner des dépôts de boue importants sur la chaussée. Sur les routes principales, ils constituent un danger temporaire pour les autres véhicules et nécessitent de prendre toutes les dispositions nécessaires pour limiter les risques d’accidents.

La boue sur la route, c’est une affaire qui concerne celui qui la dépose. Responsable de chantier ou agriculteur en pleine récolte, sachez que vous risquez une forte amende si vous dégradez la route de la sorte et jusqu'à une peine d’emprisonnement en fonction de la gravité (décès, blessures, incapacité de travail...).. Et pour cause : le conducteur d‘une voiture ou le pilote d‘une moto arrivant sur cette chaussée glissante peut rapidement perdre le contrôle et… la vie.

Les quelques conseils qui suivent visent à éviter les accidents et les drames humains qui peuvent en découler
  • Afin de réduire la présence de boue, travaillez si possible lorsque les conditions météorologiques sont favorables. Selon la configuration des parcelles, empruntez un chemin secondaire pour éliminer le maximum de terre.
En cas de dépôt de terre ou de boue sur la voie publique :

informer le gestionnaire de la voie concernée du dépôt de boue probable
signaler le danger par les panneaux adéquats (travaux agricoles, chaussée glissante, attention boue…)
procéder systématiquement au nettoyage de la boue déposée sur la chaussée.

Les agriculteurs sont tenus de nettoyer les chaussées.

Publié le